CHEZ SOI/ dé-RANGEMENT (titre provisoire)
Création 2021
Objets, Marionnettes, Vidéo

Chacun a un « chez soi » d’origine et puis on peut changer plusieurs fois de « chez-soi » pour retrouver enfin celui où on se sent soi-même et libre, celui dont on ouvre ou ferme la porte quand on veut et celui qu’on partage avec qui on veut. Un  «  chez soi  » qu’on connaît bien, qu’on crée au fur et à mesure et où l’on peut toujours retourner. On prend soin de notre «  chez soi  », car il reflète une image de nous-même. Et il paraît qu’il faut ranger et maintenir l’ordre dans son « chez soi » pour être rangé dans sa tête et avoir les idées claires.

De « Range ta chambre! » à « Arrange-toi correctement! », en passant par « Tu nous déranges! », « Range-toi de son côté », « Arrangez-vous entre vous! », « Tu es complètement dérangé », « Elle a une vie bien rangée » et « Si ça t’arrange », le rangement nous entoure en permanence et semble être la solution pour maîtriser et réussir notre vie.

« Chaque chose à sa place » ou « chaque chose a sa place »   . Mais s’il n’y a plus de place, que fait-on ? Ou bien si les choses à ranger ne rentrent plus dans aucune catégorie ? On perd le sentiment de maîtrise, on perd nos repères, on se sent dérangé par nos peurs, alors que faire ? Fermer les yeux pour ne plus voir ? Maîtriser ce que l’on connaît sans chercher plus loin ? Mais si notre «  chez nous  » n’est plus la sécurité, si on ne le reconnaît plus ? Ou encore que faire si on est «  à sa place  », mais qu’on ne s’y sent pas bien ?

 

Artistes

Conception, mise en scène, interprétation et construction
assistannat à la mise en scène
création vidéo et interprétation
construction et manipulation
création sonore

Vidéos

Soutiens

Théâtre pour deux mains, Pascal Vergnault